Les Notaires de Paris – Ile-de-France ont présenté ce matin à la presse le bilan…

Les Notaires de Paris – Ile-de-France ont présenté ce matin à la presse le bilan…
Les Notaires de Paris – Ile-de-France ont présenté ce matin à la presse le bilan du marché immobilier francilien 2014 et ses perspectives d’évolution à avril 2015, d’après les données de la Base BIEN (ventes et avant-contrats).

L’atonie des ventes en 2014 s’est aggravée en fin d’année et les baisses de prix devraient s’accentuer dans les prochains mois.

Globalement en 2014, l’activité est restée faible : les ventes ont stagné en 2014 à un niveau quasi équivalent à celui de 2013. Au total, 131.600 logements anciens ont été vendus en 2014, soit 1.500 de moins qu’en 2013 (-1%).

En Ile-de-France, les prix ont continué à s’éroder à un rythme lent, autour de 2% par an (-1,9% sur un an pour les appartements franciliens avec un prix à 5300 €/m² et -2,1% pour les maisons avec un prix à 292.200 €). Cette baisse est appelée à s’accélérer dans les prochains mois, tout en restant contenue autour de 4% en rythme annuel pour les appartements.

A Paris, le prix au m² est à nouveau passé sous les 8.000 euros, à 7.960 euros/m² à fin décembre (-2,1% sur un an). Les prix dans la Capitale ont diminués de 480 euros depuis le 3e trimestre 2012 (-5,6%). Selon nos indicateurs, ils devraient atteindre 7.840 euros/m² fin avril 2015.

Il est difficile de dresser des perspectives pour 2015. Tout dépendra d’un éventuel retour de la confiance des acteurs économiques et des ménages, dans un contexte de taux d’intérêt historiquement faibles. Une animation plus soutenue du marché du logement neuf est d’ores et déjà observée par les acteurs du secteur, notamment en raison de la mise en place du dispositif « PINEL ».
Source: New feed